Célébrez les 40 ans du jumelage Nantes-Seattle avec De la Plume à l’Écran et les artistes autochtones (Août-Novembre 2021)

, par  Sophie

Les quatre décennies de coopération entre les villes de Nantes et de Seattle aux États-Unis seront le prétexte de célébrations tout au long de l’année 2021. Nantaise d’origine, bien qu’ayant un rayonnement national, De la Plume à l’Écran participe à l’événement et mettra à l’honneur les cultures autochtones de la région du Pacifique-Nord-Ouest via leurs expressions artistiques contemporaines.

De la Plume à l’Écran et le jumelage Nantes-Seattle

Dans le cadre du jumelage Nantes-Seattle, De la Plume à l’Écran propose régulièrement depuis 2012 des programmations de films reflétant la diversité culturelle de la région du Puget Sound. Plusieurs artistes autochtones de Seattle ont ainsi pu être invités par le Festival Ciné Alter’Natif et présenter leurs œuvres au public nantais.

Ce partenariat n’a fait que se renforcer au fur et à mesure des années, avec notamment en 2015 une ouverture très réussie du Festival Ciné Alter’Natif célébrant les 35 ans du jumelage Nantes-Seattle. En 2016, la très belle cérémonie d’ouverture organisée en partenariat avec le Consulat des États-Unis et Nantes Métropole, en présence d’une délégation autochtone, fut l’occasion de lancer officiellement l’exposition d’envergure In·dig·e·nize, créée en partenariat avec des artistes de Seattle et grâce au financement de la direction Attractivité internationale de la Ville de Nantes.

Pour les 40 ans du jumelage, De la Plume à l’Écran souhaite proposer plusieurs moments forts tout au long de l’année 2021 qui entreront en écho avec les propositions d’autres acteurs-clés de la vie culturelle de la Ville de Nantes.

Les temps forts proposés par De la Plume à l’Écran


- Exposition « In·dig·e·nize » du 9 août au 30 septembre 2021 - Museum d’histoire naturelle
L’exposition composée de 16 portraits célébrant la diversité des cultures autochtones de la région de Seattle sera présentée sur les grilles extérieures du jardin du Museum d’histoire naturelle de Nantes.
Conception et réalisation : Tracy Rector (Seminole/Choctaw) pour l’exposition originale "In·dig·e·nize, You are on Indigenous Land" réunissant 170 portraits, Sophie Gergaud pour l’adaptation nantaise.
Photographies : Melissa Ponder


À noter  : le lancement officiel de l’exposition aura lieu en ligne le lundi 9 août 2021 à l’occasion de la Journée internationale des peuples autochtones. Une sélection de courts métrages réalisés par des cinéastes autochtones de la région de Seattle sera proposée.

En savoir plus ici

- Exposition « Canoe Journeys : naviguer vers la souveraineté » du 1er au 30 septembre 2021 - Librairie La Géothèque
En 1989, les « Canoe Journeys » sont lancés avec un circuit autour de Seattle et quelques canoës seulement. 30 ans plus tard, ils attirent des milliers de participant·es autochtones et plus d’une centaine de familles de canoës qui pagayent ensemble pour célébrer la richesse de leurs cultures et affirmer leur souveraineté. Certain·es se lancent dans un voyage en canoë d’un mois et, chaque année, c’est une nation autochtone différente qui accueille le rassemblement final sur son territoire traditionnel.
Photographies, conception et réalisation : Sophie Gergaud

À noter  : plusieurs animations (projections, rencontres d’auteur·rices) autour des Canoe Journeys et de la littérature autochtone seront proposées tout au long du mois de septembre.

- Exposition « Futurismes autochtones » en novembre 2021
Souhaitant entrer en résonance avec les Utopiales, plus grand événement mondial autour de la science-fiction se tenant à Nantes chaque année le dernier weekend d’octobre, notre exposition « Futurismes autochtones » rassemblera des œuvres d’artistes autochtones qui dépeignent leurs cultures et leurs identités à l’aide des technologies des médias numériques du XXIe siècle, via les bandes dessinées, les jeux vidéos et la réalité virtuelle. Leurs œuvres s’inspirent de leurs traditions ancestrales mais inventent de nouveaux récits à partir de thématiques contemporaines en se projetant dans un futur décolonisé. Ce faisant, ils déconstruisent les croyances tenaces selon lesquelles les peuples autochtones ne seraient que des reliques du passé, condamnés au monde ancien dans lequel le colonialisme les aurait laissés.

Au programme  : tout un panel d’œuvres s’inscrivant dans la mouvance des futurismes autochtones, allant des œuvres graphiques aux jeux vidéos, en passant par une sélection de courts métrages de science-fiction et des films en réalité virtuelle, le tout réalisé par des artistes autochtones visionnaires.
Curatrice de l’exposition : Sophie Gergaud.

Plus d’infos sur le détail des festivités bientôt !

© Visuels (de haut en bas) : Melissa Ponder/In·dig·e·nize, Sophie Gergaud/Canoe Journeys, Rezolution Pictures/Schoolu

AgendaTous les événements

juillet 2021 :

Rien pour ce mois

juin 2021 | août 2021

Nous suivre