15 mars 2016 : Cinélatino de Toulouse

, par  Sophie

De la Plume à l’Ecran est partenaire du festival Cinélatino de Toulouse, dans le cadre du Panorama des associations et à l’invitation de El Cambuche.
El Cambuche est un collectif qui fédère des associations et des individus désireux de soutenir et de faire connaître des initiatives de résistance populaire à l’œuvre dans les pays latino-américains. Depuis plus de dix ans, il présente à Cinélatino des documentaires engagés, centrés sur diverses thématiques sociales. Les projections sont suivies de débats afin de permettre l’échange et la mise en perspective des réalités ici et là-bas.
cambuche@riseup.net / http://elcambuche.jimdo.com

MARDI 15 MARS 18 H : Rencontre avec Sophie Gergaud

Sophie Gergaud est co-fondatrice de l’association De la Plume à l’Écran et coordinatrice du festival Ciné Alter’Natif, dédié à la diffusion du cinéma amérindien. Depuis une trentaine d’années, les peuples autochtones de tout le continent américain se réapproprient leur image en réalisant et en produisant leurs propres films. Ils peuvent enfin parler en leur nom et montrer à quel point leur expression artistique est originale et spécifique.
Faute de distributeurs, très peu de films sont visibles en France. Or les membres de l’association De La Plume à l’Écran sont convaincus qu’une plus large diffusion des productions artistiques amérindiennes contribuerait à une meilleure compréhension des cultures amérindiennes contemporaines.

20 H : Projection-rencontre en partenariat avec De la Plume à L’Écran Sélection Ciné Alter’Natif 2015 - Le Cinéma par les Amérindiens

Tramas y Trascendencias
Flor de Maria Álvarez Medrano et Loida Cúmez Sucuc, Mexico, 12’, 2013, VOSTF
Un documentaire qui témoigne avec pudeur du traumatisme qu’entraîne tout abus sexuel, ainsi que des comportements post-traumatiques parfois hérités de génération en génération. Trois femmes se confient et tentent d’expliquer leurs émotions qui sont autant de blocages dans leurs relations avec leur corps et leur âme.

Les Fils de la vie des femmes Jaguar
Flor De María Álvarez Medrano et Loida Cúmez Sucuc, Mexique, 2014, 21’, VOSTF
La violence est l’un des fils avec lesquels la vie des femmes mayas s’est tissée au cours du temps. Il a marqué les couleurs et les dessins de leur vie, mais l’intensité de l’énergie féminine leur a donné la force et la sagesse pour continuer à vivre et effacer les marques que la violence laisse sur son passage.

Slikebal
Bernardino Jesús López de la Cruz, Mexico, 20’, 2013, VOSTF
Victor travaille comme cireur de chaussures dans le centre de San Cristóbal de las Casas afin de pouvoir payer ses frais de scolarité et aider ses parents. Pour ce jeune maya de 12 ans, c’est un choix personnel, en accord avec les valeurs inculquées par sa mère qui souhaite que ses enfants soient indépendants et responsables. Alors que le travail des enfants est souvent critiqué, il est largement valorisé dans certaines zones rurales du Chiapas.

El camino de Felipe

Juan M. Fernández Chico, Mexique, 13’, 2014, VOSTF
Felipe est un Tarahumara agé qui vit dans la vallée de Juárez. Il doit trouver l’argent nécessaire pour payer le traitement médical de sa femme.

Les projections seront suivies d’un débat avec Sophie Gergaud de l’association De la Plume à l’Écran

Voir en ligne : En savoir plus sur la programmation du Cinélatino de Toulouse

AgendaTous les événements

Nous suivre