Campagne de soutien au Cinéma La Clef

, par  Sophie

Sans le cinéma La Clef, il n’y aurait pas eu de Festival Ciné Alter’Natif sur grand écran à Paris de 2011 à 2016.
À Paris, seule cette salle a montré un véritable intérêt pour les cinémas et cinéastes autochtones que De la Plume à l’Écran défend et a su nous proposer un tarif abordable pour notre petite association.

Pour que ce lieu unique, investi aujourd’hui par le chouette projet de La Clef revival, ne disparaisse pas, De la Plume à l’Écran vous invite à soutenir la campagne "Sauve qui peut La Clef".

Le contexte

« Le cinéma La Clef est un cinéma historique, situé au cœur de Paris et né dans les années 70. Pendant presque 50 ans, le cinéma attire par sa programmation diversifiée, ses tarifs bas, ses débats avec des réalisateurs, l’accueil de festivals. La salle est ouverte par un entrepreneur passionné de cinéma puis, au début des années 80, en faillite, il est revendu au Comité d’entreprise de la Caisse d’épargne Île-de-France qui garde 2 salles sur 3 et transforme le reste du bâtiment en centre culturel pour ses salariés. En 2018, le cinéma ferme car le propriétaire des lieux cherche à revendre. Malgré deux tentatives de rachat de la part de l’ancien directeur du cinéma puis des anciens salariés, le cinéma reste fermé.

Le 20 septembre 2020, plusieurs collectifs et indépendants – des cinéphiles, réalisateurs, professionnels du cinéma et divers artistes issus des squats artistiques, des habitants du quartier – se réunissent au sein de l’association Home cinéma et décident d’occuper illégalement le cinéma La Clef de manière citoyenne et désintéressée.

La revendication est simple : "Nous nous engageons à ne plus occuper le lieu dès que nous aurons la confirmation écrite et orale, et devant témoins journalistiques et juridiques, que ce cinéma restera un cinéma indépendant parisien, et un cinéma associatif avant toute chose". »

Extrait du site La Clef Survival. En savoir plus

La campagne "Sauve qui peut La Clef"

Après un an d’occupation, 300 projections, 100 invité·e·s, un soutien unanime des spectateur.rices, cinéastes, professionnel.le.s du cinéma, médias, institutions et politiques, il n’y a toujours pas de solution pérenne pour sauver le cinéma.
Pire, il doit maintenant faire face à un nouveau danger : la reprise du lieu par le Groupe SOS, leader de l’industrie « sociale et solidaire ».

C’est pourquoi l’association Home cinéma propose d’acheter ensemble le Cinéma La Clef, "pour qu’il devienne enfin notre cinéma à tou.te.s, notre bien commun".

Pour donner, c’est par ici !

Le projet

L’association Home cinéma a pour volonté de créer un laboratoire du cinéma associatif et indépendant. Il s’agit de sauver non seulement le bâtiment mais de conserver ce qui a été mis en place depuis un an d’occupation : un lieu hybride avec deux salles de cinéma qui accueillent une programmation éclectique et collective et un espace de travail accessible à de jeunes cinéastes.

Avec un fonctionnement ouvert, des espaces d’échanges, de transmission et d’expérimentation, le Cinéma La Clef continuerait à être ce lieu unique à Paris pour la mise en commun de manière vivante de la culture cinématographique. Un véritable tiers-lieu du cinéma, où se rassembler et se rencontrer autour des films.

#SauveQuiPeutLaClef !


Voir en ligne : Lire la tribune "La Clef Revival : un lieu qui s’accorde à nos désirs" (16/12/2020)

AgendaTous les événements

juillet 2021 :

Rien pour ce mois

juin 2021 | août 2021

Nous suivre