Le 5 novembre 2022 : deux films autochtones à Besançon

, par  Sophie

Dans le cadre de la journée "Plumes et images" organisée par l’association Four Winds à Besançon, découvrez deux films autochtones programmés par De la Plume à l’Écran, partenaire de l’événement pour la seconde année consécutive.

Les films autochtones de la programmation

Cela faisait un moment que De la Plume à l’Écran souhaitait proposer au public le film poignant de Tasha Hubbard (Métis/Crie), Nîpawistamâsowin – Nous nous lèverons. C’est maintenant chose faite avec la projection organisée par l’association Four Winds dans le cadre de la journée "Plumes et images".
En soirée, retrouvez également le premier long métrage de Caroline Monnet (Anishnabé), Bootlegger, dont nous vous parlions déjà dans l’épisode de mai 2022 de Ciné Alter’Natif - L’Émission.



- 14h : Nîpawistamâsowin – Nous nous lèverons

Un documentaire de Tasha Hubbard (Métis/Crie), Canada, 2019, 1h38

Le 9 août 2016, un jeune Cri du nom de Colten Boushie est tué d’une balle dans la tête après être entré sur la propriété agricole de Gerald Stanley avec ses amis. L’acquittement de Stanley par le jury attire l’attention du monde entier, soulève des questions à propos de l’enracinement du racisme dans le système juridique du Canada et propulse la famille de Colten et sa quête de justice sur la scène nationale et internationale. Dans nîpawistamâsowin : Nous nous lèverons, la réalisatrice Tasha Hubbard tisse un récit pénétrant fusionnant une réflexion sur sa propre adoption, la navrante histoire du colonialisme dans les Prairies et une vision transformatrice d’un avenir où les enfants autochtones peuvent vivre en sécurité sur leur terre natale.



- 20h : Bootlegger

Fiction de Caroline Monnet (Anisnabé), Canada, 2021, 1h21

Résumé : Mani, étudiante en droit à Montréal, revient dans la communauté du nord du Québec où elle a grandi. Accueillie par ses grands parents, elle se rend compte qu’un débat important divise la population sur la question de la légalisation de la vente d’alcool sur le territoire.
S’inspirant d’initiatives qui ont été conduites par le passé dans d’autres réserves, elle incite la cheffe de bande à mettre un référendum en place. Mais cela ne va pas de soi car une Blanche, qui tient le dépanneur du coin, est largement impliquée dans le trafic d’alcool de contrebande. Lequel est opéré au vu et au su de tout le monde, en toute impunité...

Informations pratiques

Le samedi 5 novembre
Petit Kursaal
2 Place du Théâtre
25000 Besançon

Tarifs :
Pass journée 15€
Séance unique 8€

Voir en ligne : Plus d’informations sur la journée Plumes et images sur le site de Four Winds

AgendaTous les événements

novembre 2022 :

Rien pour ce mois

octobre 2022 | décembre 2022

Nous suivre