Les films du Brésil

, par  Sophie

BRESIL

Édition 2010

-  Shomotsi de Valdete Pinhanta Asheninka (Brésil)
Films réalisés dans le cadre des ateliers Video Nas Aldeias. Shomotsi est un aîné de la nation
Ashenika, vivant dans le village d’Apiwtxa, à la frontière du Pérou et du Brésil. Aujourd’hui veuf, il passe le plus clair de son temps à apprendre à ses petits enfants à cultiver, à pêcher, à récolter la feuille de coca ou encore à fabriquer des colliers pour le plaisir et les affaires. Quand arrive le weekend il revêt son costume traditionnel, se maquille et va jouer de la flûte et danser à la fête du village. Ce film montre avec empathie sa vie, au jour le jour, à l’autre bout du monde, si loin et si proche, juste derrière chez nous.

Édition 2011

-  Pi’önhitsi : Femmes Xavantes ans nom - Video Nas Aldeias (Brésil)
Depuis 1995, la cérémonie d’initiation des femmes Xavante a été abandonnée. L’équipe de Video nas Aldeias a rencontré la tribu pour en parler, pour montrer les images filmées pendant les rituels de 1967 et 1995, et pour essayer de renouer avec la tradition perdue.

-  Indios on line de Sebastian Gerlic - Association Thydewa (Brésil)
Au Brésil, des Amérindiens Tupinambá, Pataxó Hahahãe, Kariri-Xocó, Pankararu, Potiguara, Makuxi et Bakairi racontent comment les téléphones portables, appareils photo, caméras, ordinateurs et Internet sont devenus des outils importants dans leur recherche et leur lutte pour la dignité.

Édition 2013

-  Les Flûtes Wüpü - communauté yawalapiti (Brésil)
A l’origine, le rite funéraire des populations du Haut Xingu était célébré en absence des flûtes wüpü. Les Yawalapiti prétendent que ce sont les fils d’une raie qui leur ont enseigné à jouer de ces longs tubes de bambou. Depuis, elles accompagnent le rituel. Les musiciens, par paire, jouent du matin au soir en passant dans chaque habitation avec pour objectif d’aider les membres de la communauté à retrouver la joie de vivre. Produit par Jabiru Prod.

-  Les anneaux du Serpent - communauté yawalapiti (Brésil)
Les peintures corporelles sont des marques identitaires pour les Yawalapiti. Chaque corps est ainsi un véritable tableau et une authentique fiche d’état civil. La transmission de cet art éphémère ancestral n’empêche pas l’incorporation de motifs inspirés par les nouvelles relations avec les Blancs. Entre tradition et désir esthétique, celui qui dessine et qui peint contribue à revitaliser la culture de son peuple. Produit par Jabiru Prod.

-  Bicicletas de Nhanderu d’Ariel Duarte Ortega et Patricia Ferreira (Guaraní - Brésil)
Dans ce documentaire filmé intégralement dans sa communauté d’origine de Tekoa Koenju de São Miguel das Missões, Ariel Ortega nous offre une vision intérieure des conceptions des Mbya Guarani quant à leur environnement notamment vis-à-vis de la déforestation. Bicicletas de Nhanderu met en évidence les tensions économiques, politiques et spirituelles qu’expérimentent les Mbya Guaraní aujourd’hui. Dans l’esprit de la « caméra participante » chère à Jean Rouch, la caméra d’Ariel et sa présence à l’écran amène également les villageois à réfléchir sur le processus de création du film. Un film réalisé avec l’association Videos Nas Aldeias.

Édition 2015

-  L’homme qui a tué Dieu de Noé Tom et Wao Xinto (Oro Wari - Brésil)
Wem Tom, un jeune Indien d’Amazonie, réalise qu’il n’y a plus de gibier dans la forêt et décide de se mettre à la chasse à l’homme blanc…

AgendaTous les événements

Nous suivre