8 novembre 2019 : Colloque « Arti(ste)s en résistance

, par  Sophie

Sophie Gergaud et Chloé Tessier-Brusetti, bénévoles de De la Plume à l’1Ecran et respectivement ethno-cinéaste et professeure en études hispatniques, ont présenté une communication collective intitulée "Art(iste)s autochtones en résistance contre les violences faites aux femmes dans les Amériques" lors du (...)

Sophie Gergaud et Chloé Tessier-Brusetti, bénévoles de De la Plume à l’1Ecran et respectivement ethno-cinéaste et professeure en études hispatniques, ont présenté une communication collective intitulée "Art(iste)s autochtones en résistance contre les violences faites aux femmes dans les Amériques" lors du Colloque "Arti(ste)s en résistance" à l’Université du Mans.

Résumé de la présentation

Partout dans les Amériques, des femmes autochtones élaborent des propositions artistiques individuellement ou collectivement afin de dénoncer et combattre les féminicides et autres violences à leur encontre. Ces expressions artistiques revêtent différentes formes et émergent de divers processus créatifs qui leur permettent de dépasser les traumatismes subis et d’en guérir, tout en provoquant et en engageant la sensibilité et les habitudes de leur public. Pour cette communication, nous avons choisi de nous concentrer uniquement sur les propositions cinématographiques d’une artiste autochtone du Canada, Nadia Myre, et d’un collectif d’artistes amérindiennes au Guatemala, Las Poderosas. En croisant nos deux terrains respectifs – à la fois en Amérique du Nord et en Amérique du Sud –, notre recherche conjointe souhaite comparer et confronter les différentes façons dont ces actes artistiques de résistance créative participent à la dynamique plus globale des mouvements sociaux luttant contre les violences faites aux femmes autochtones.

AgendaTous les événements