"Je m’appelle humain", le film

, par  Sophie

De la Plume à l’Écran suit depuis un moment le travail de la réalisatrice abénaquise, auteure notamment du film Ce Silence qui tue qui avait été diffusé en France en décembre 2018 grâce au collectif Décoloniser les arts, un événement dont nous étions partenaires. Nous ne pouvons que vous conseiller de découvrir son nouveau documentaire, consacré à la poète innue Joséphine Bacon.

Le film

Je m’appelle humain
Un film de Kim O’Bomsawin
Documentaire, 2020, 78 min

Synopsis

« Sauvage » dit Joséphine Bacon, « ça veut dire être libre entièrement. »
Lorsque les anciens nous quittent, un lien avec le passé disparaît avec eux. La femme de lettres innue Joséphine Bacon incarne cette génération témoin d’une époque bientôt révolue. Avec charisme et sensibilité, elle mène un combat contre l’oubli et la disparition d’une langue, d’une culture et de ses traditions. Sur les traces de Papakassik, le maître du caribou, Je m’appelle humain propose une incursion dans l’Histoire d’un Peuple multimillénaires aux côtés d’une femme libre qui a consacré sa vie à transmettre son savoir et ce lui de ses ancêtres. Dans sa langue, innu veut dire « humain ».



Prix et récompenses

FCVQ : Prix collégial (ex aequo) & Mention Spéciale Grand Prix Compétition – Long métrage 2020
VIFF : Meilleur documentaire canadien 2020
CIFF : Meilleur documentaire canadien & Prix du Public 2020
Cinefest Sudbury International Film Festival - Prix du Public 2020

Voir en ligne : En savoir plus sur le site des Alchimistes

AgendaTous les événements

mai 2021 :

Rien pour ce mois

avril 2021 | juin 2021

Nous suivre