REEL Injun et De la Plume à l’Ecran

, par  Sophie

Combattre les stéréotypes concernant les Amérindiens véhiculés depuis un siècle à Hollywood ainsi que promouvoir la production cinématographique autochtone, voici les missions que De la Plume à l’Ecran s’est données à sa création en 2009. Deux missions qui sont également celles du film Reel Injun. La rencontre entre Rezolution Pictures et De la Plume à l’Ecran était inévitable... Elle a donné lieu à une étroite et formidable collaboration autour de la diffusion du film en France.

Acheter le DVD, c’est découvrir un film stimulant et plein d’allégresse, tout en soutenant notre association !

REEL Injun : Hollywood et les Indiens

Reel Injun est un long métrage documentaire stimulant, perspicace et divertissant sur l’évolution des images se rapportant aux Amérindiens (« Les Indiens ») dans les célèbres films produits à Hollywood, de l’époque des films muets à aujourd’hui.

Pendant des décennies, le cinéma hollywodien a dépeint les peuples des Premières nations de manière négative et erronée. Comme le montre Reel Injun, documentaire choisi par Pura Fé pour cette journée amérindienne, cette représentation négative doublée du mythe du Peau-Rouge a eu un impact majeur sur la façon dont se perçoivent les Amérindiens eux-mêmes, et sur la perception qu’ont d’eux les non-autochtones.
Le cinéaste Neil Diamond, lui-même Cree d’origine - un des groupes tribaux les plus importants d’Amérique du Nord -, convie le spectateur à un voyage fascinant au coeur de l’Amérique et du Grand Nord canadien, en retraçant l’évolution de la représentation des peuples autochtones, de l’époque du cinéma muet à nos jours.
Extraits de centaines de films classiques et récents, entretien avec Clint Eastwood sur le mythe du cow-boy et de l’Indien, témoignages d’activistes autochtones constituent la trame de ce documentaire exceptionnel.

Le réalisateur Neil Diamond dresse un portrait des personnages amérindiens tels qu’ils ont été représentés depuis les débuts du cinéma jusqu’à aujourd’hui, et sur la façon dont ces images hollywoodiennes ont influencé la perception des gens au sujet des peuples amérindiens. Il interviewe à ce sujet plusieurs réalisateurs et acteurs Amérindiens ou impliqués dans la cause de ces derniers, et démontre, au moyen d’extraits de films, à quel point l’image des Amérindiens au cinéma a évolué depuis le mythe du bon sauvage pour se diriger vers une vision moins stéréotypée avec des films comme Atanarjuat ou Flags of Our Fathers.

Format : 52 minutes - français, 48 et 75 minutes - anglais
Réalisateur : Neil Diamond
Co-réalisateurs : Catherine Bainbridge et Jeremiah Hayes
Producteurs exécutifs : Catherine Bainbridge, Ernest Webb, Christina Fon et Linda Ludwick

Voir en ligne : En savoir plus sur le site officiel du film

AgendaTous les événements

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Nous suivre